Ce qu'il faut savoir sur la lacto-fermentation !

 
La plupart des aliments sont avantageusement transformés par les ferments lactiques.
 
La lacto-fermentation est un procédé de transformation des glucides contenus dans les légumes et les fruits, en acides organiques, dont l’acide lactique. On parle alors de fermentation lactique. Ces transformations organiques se font grâce à l’action d’enzymes produites par des bactéries ou des champignons microscopiques.

Une technique ancestrale.

L’acidification naturelle est un procédé de conservation très ancien. Hormis les conserves employant le vinaigre, la plupart des fermentations utilisées aujourd’hui sont encore à dominante lactique.
 
C’est une technique très économique qui préserve les nutriments sans les détériorer, qui permet de conserver très longtemps les saveurs et qui donne aux aliments un supplément de goût agréablement acidulé. 

Il est démontré que les lactobacilles - organismes microscopiques responsables de la lactofermentation - synthétisent la vitamine C et les vitamines du groupe B.

La fermentation permet également une prédigestion des aliments. L’amidon se transforme en maltose et en glucose, des sucres simples. Les lipides sont en partie décomposés en acides gras et les protéines en acides aminés, ce qui accroit leur biodisponibilités. Tout ceci concourt à rendre les aliments lacto-fermentés hautement digestes.
 

Flore intestinale.
 
La lactofermentation a des effets réellement bénéfiques sur la flore intestinale.
 
L’acidification de l'intestin par la consommation de produits lacto-fermentés va inhiber le développement des germes pathogènes pour favoriser celui des germes saprophytes.
 
Ces bonnes bactéries se nourrissent de déchets et donc participent à la dégradation des matières organiques.Elles ont également une action antibactérienne.
 
La consommation régulière de produits lacto-fermentés participe à l'équilibre de la flore intestinale, nous protège des infections mais également évite la prolifération de champignons en soutenant le système immunitaire. C’est pourquoi les ferments lactiques sont vivement recommandés après une antibiothérapie destructrice de flore.
 
Enfin l’acétylcholine, un neurotransmetteur engendré par la fermentation, est considéré aujourd'hui comme un antidépresseur naturel.
 
Une preuve supplémentaire qui démontre le rôle crucial de nos intestins sur notre santé mais aussi sur notre équilibre psychique.
 
 
Thierry.
 
 
 
Cliquez ici pour laRecette des légumes.
 
Cliquez ici pour la Recette des boissons.
 
1 1 Downloads5
 


Laissez un commentaire

Posez-nous ici vos questions au sujet de cet article directement par ce formulaire de commentaires. Ou contactez-nous pour plus de renseignements.